Actus Avec ses cages de Faraday, Siepel décolle à l’export

Avec ses cages de Faraday, Siepel décolle à l’export

siepelLa société bretonne Siepel (9 millions d’euros de chiffre d’affaires, 54 salariés, siège à La-Trinité-sur-Mer), conçoit et fabrique des cages de Faraday, des équipements qui présentent une étanchéité aux ondes radio. Les cages de Faraday trouvent leur utilisation dans de nombreux domaines : l’électronique embarquée (automobile, aéronautique, aérospatial) afin de vérifier la compatibilité électromagnétique (CEM) par exemple, les réseaux de télécommunication, l’électronique de défense (mesure de la signature des radars) ou encore la cybersécurité (elle protège les systèmes d’information des risques de piratage par voie radio). Siepel est la seule entreprise française positionnée sur ce créneau. Elle réalise la moitié de ses ventes hors de l’hexagone. L’entreprise anticipe une croissance de +30% « dans les trois à cinq ans ».

Source : Ouest France

 

Advertisement

Abonné Magazine

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.