Actus Madagascar résolument engagé pour une véritable relance

Madagascar résolument engagé pour une véritable relance

Le Président de la République de Madagascar, Hery Rajaonarimampianina.

Le Forum économique organisé à Antsiranana par le projet PROCOM de l’Union Européenne et la Chambre de Commerce et de l’Industrie de la Région DIANA illustre parfaitement cet élan ». C’est la déclaration du Président de la République, Hery Rajaonarimampianina, lors de la clôture de ce forum placé sous le thème « Nouveau souffle dans le Nord ». Il a réitéré que le secteur privé est la cheville ouvrière du développement inclusif et durable.

Le Forum économique décentralisé, qui s’est déroulé à Antsiranana les 26 et 27 avril, constitue une réflexion inclusive et positive, et illustre la volonté commune d’assurer la relance et le développement du pays, a souligné le Chef de l’Etat. L’Union Européenne a apporté son appui au patronat et à la Chambre de Commerce et de l’industrie pour l’organisation du Forum Économique car cela fait partie de son rôle. Il s’agit de faire en sorte que les secteurs public et privé puissent renforcer davantage leur dialogue, et faire valoir la nécessité d’une bonne collaboration, notamment avec les membres du Gouvernement et les responsables de l’Union Européenne à Madagascar. Pour l’Etat et le secteur privé, il s’agit de rechercher les voies et moyens pour améliorer ensemble le climat des affaires au bénéfice du développement de chaque région. Dans ce sens, les services techniques de l’UE proposent des recommandations à la fois aux acteurs du secteur privé et à l’Etat.

Selon le représentant du secteur privé de la Région de Diana, les recommandations avancées lors du Forum concernent le renforcement du dialogue public-privé au niveau régional, et l’accès des produits malgaches aux marchés régionaux tels que la SADC et le COMESA, entre autres. Les opérateurs économiques demandent aussi un redressement dans les secteurs des infrastructures et de l’énergie, notamment la réhabilitation des routes, des aéroports et des ports. Pour ce qui est du tourisme, les acteurs du secteur privé ont mis l’accent sur la construction d’infrastructures d’accueil, le renforcement de la sécurité publique, et l’institution de tarifs préférentiels pour les transports à destination du grand Nord.

L’Ambassadeur de l’UE, Antonio Sanchez-Benedito, a pour sa part salué le travail effectué par le PROCOM, le projet d’appui au secteur privé, financé par l’UE. Ce fut en effet un dialogue positif auquel toutes les parties prenantes ont pu identifier les obstacles et les réformes à effectuer pour avoir un secteur privé performant et pilier du développement.

Source : AfricaNewsroom

Advertisement

Abonné Magazine

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.