Actus Nouvelle Loi de Finances 2018 en Tunisie

Nouvelle Loi de Finances 2018 en Tunisie

La nouvelle Loi de Finances 2018 en Tunisie a pour objectif non déguisé de contenir le déficit budgétaire à 5% du PIB. Cette nouvelle Loi de Finances se traduit essnetiellement par une hausse de la fiscalité qui n’épargne personne.

Tout d’abord,  les différents taux de TVA prennent un point pour passer respectivement à 7%, 13% pour les taux réduits et 19% pour le taux normal.

Les droits de consommation augmentent sur certains biens comme les voitures de tourisme, les yachts, les boissons alcoolisées, les produits cosmétiques, les parfums ou encore par exemple le marbre.

Il faut noter également une remise en cause partielle de l’accord de libre échange entre la Tunisie et la Turquie qui est suspendu temporairement. Pour réduire le déficit de la balance commerciale, il est également prévu, l’avance sur impôt dû lors de l’importation de produits consommables va être portée de 10% à 15% pour les années 2018 et 2019 comme mentionné dans l’article 37. Des hausses d’imposition sont prévues pour certaines entreprises comme les banques, les mutuelles d’assurance. Côté particulier, une contribution de solidarité sociale sera également prélevée pour financer la sécurité sociale.

Autant de mesures qui risquent d’avoir des effets négatifs tant sur la consommation que sur le niveau des investissements.

Source : WebBusinessNews

Advertisement

Abonné Magazine

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.