Actus ALGERIE : importation des biens destinés à la revente en l’état, assouplissement de la réglementation

ALGERIE : importation des biens destinés à la revente en l’état, assouplissement de la réglementation

Suite à l’entrée en vigueur le 21 octobre dernier de la nouvelle réglementation sur l’importation de biens destinés à la revente en l’état, La banque d’Algérie clarifie les points suivants :

– les importations ayant fait l’objet de la domiciliation bancaire et/ou d’expédition avant la date du 22/10/2017
– les opérations d’importation des produits finis servant d’intrants dans la production nationale,

ne seront pas concernés par les mesures de l’instruction de la Banque d’Algérie N°05/17 du 22 octobre 2017

En clair, cela signifie que les producteurs algériens ne sont pas tenus de constituer une couverture financière auprès de la banque domiciliataire qui représente pas moins 120% de la valeur de l’opération d’importation, et ce, au moins trente (30) jours avant la date de l’expédition de la marchandise. Par ailleurs, le producteur algérien n’est pas soumis également à la domiciliation de toutes les importations préalablement à toute expédition des biens et marchandises à destination du territoire douanier algérien.

Avec ces nouvelles facilités, les autorités algériennes veulent permettre aux producteurs nationaux de s’approvisionner à l’étranger sans rencontrer de grandes difficultés. Il s’agit d’un traitement de faveur qui vise à renforcer la production nationale afin que celle-ci puisse contribuer à la réduction de la facture très salée des importations du pays.

Source : Algérie Part

Advertisement

Abonné Magazine

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.