Actus Les Young Leaders vont faire face aux défis du continent africain

Les Young Leaders vont faire face aux défis du continent africain

Ils ne sont pas l’Afrique de demain mais l’Afrique d’aujourd’hui parce que la force de l’Afrique, c’est sa jeunesse et sa capacité d’innovation… Ces jeunes entrepreneurs à haut potentiel sont des jeunes africains ou des cadres à haut potentiel travaillant en Afrique. Ils sont une vingtaine, choisis par l’association AfricaFrance, avec le soutien de l’Agence française de développement, parmi plus de 569 candidats, tous plus intéressants les uns que les autres, chacun compétent dans un secteur clé appelé à connaître une forte croissance, un secteur qui touche un besoin stratégique utile pour le développement économique des pays : ils travaillent, font des recherches et appliquent leurs découvertes dans la santé, la médecine, les nouvelles technologies, le développent durable, la construction, l’agroalimentaire, le transport. Ils ont repéré les recherches et les applications qui conditionnent tous les développements dont les citoyens africains ont besoin pour mieux vivre, pour mieux s’approvisionner, mieux consommer, mieux communiquer, mieux se soigner.

Avec leur participation aux Rencontres Africa 2017 et à toutes les rencontres fructueuses avec de grands patrons, médias et pouvoirs publics, français comme africains, ils ont une chance exceptionnelle d’accélérer leurs projets. Sur les trois manifestations des Rencontres Africa 2017, à Abidjan, Nairobi et Tunis, ils se présentent devant des milliers d’entreprises et partagent leurs expériences. A Abidjan, devant de nombreuses personnalités dont Daniel Kablan Duncan le vice-Président de la République de Côte d’Ivoire, Jean-Yves Le Drian, le ministre des affaires étrangères français, et de nombreux ministres ivoiriens, dont Jean-Claude Brou, ministre de l’industrie, ils viennent de tenir une conférence sur les leviers de croissance que sont les classes moyennes qui aspirent à un niveau de vie supérieur et dont on estime qu’elles pourraient représenter jusqu’à 900 millions de personnes en 2040. Ils ont également tenu une plénière sur les défis de l’avenir pour tous les jeunes qui cherchent du travail et ont fait réfléchir tous les intervenants appelés à partager leurs expériences sur la place de l’entrepreneuriat, un défi de taille.

Sur les quelque 4000 entreprises qui ont participé aux deux jours de rencontres en Côte d’Ivoire, ils vont, sans nul doute, contribuer, non pas à donner des réponses, ce serait trop facile, mais à engager des partages de réflexions suite aux prises de conscience de l’urgence des solutions à mettre en route. Ils sont maintenant en route pour Nairobi et Tunis où ils s’exprimeront devant des milliers d’entrepreneurs et de personnalités.

L’objectif est simple : « c’est à partir de l’exemple des futurs leaders Africains, qu’ils soient de la diaspora ou français que pourront se construire de nouvelles relations entre l’Afrique et la France qui seront plus équilibrées et décomplexées d’un passé qui n’a plus sa place dans nos relations ».

 

AfricaFrance est co-présidée par Lionel Zinsou, ex 1er Ministre du Benin et par Stéphane Richard le Président d’Orange. « C’est une alliance subtile entre du politique et de l’économique qui commence à trouver sa voie dans un paysage encombré d’effets d’annonces et de messages politiques sans lendemain ». L’objectif est bien de constituer des réseaux, de créer des ponts entre les différentes zones économiques d’Afrique et entre les leaders des différents pays du continent.

 

 

Advertisement

Abonné Magazine

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.