Actus Angola Cables : une étape majeure sur la voie de la numérisation en Afrique

Angola Cables : une étape majeure sur la voie de la numérisation en Afrique

Multinationale du secteur des télécommunications, Angola Cables a annoncé début juillet le début de la construction de son centre de données en Amérique du Sud, à Fortaleza, au Brésil. Ce centre de données constitue un jalon important qui traduit la volonté de l’entreprise de favoriser l’inclusion numérique et l’autonomisation de l’Afrique à travers l’utilisation d’un câble Internet sous-marin reliant ce continent et les Amériques. La connexion Internet ainsi établie entre les deux rives de l’Atlantique sera à haute vitesse et faible latence.

Angola Cables a été créée en 2009 avec pour mission de devenir le leader de la numérisation en Afrique. Le centre de Fortaleza représente une étape clé dans le développement des routes internationales pour le trafic numérique entre les Amériques et l’Afrique.

Deux routes clés partiront du centre de données. Le système SACS reliera le centre de Fortaleza à Luanda et il devrait être achevé vers le milieu de l’année 2018. Le câble Monet reliera Miami à Fortaleza et Sao Paulo au Brésil et il devrait être achevé fin 2017. Cependant, le centre de données a pour but d’accueillir davantage de câbles de la région de Fortaleza, laquelle concentre déjà ces derniers en très grand nombre.

António Nunes, CEO d’Angola Cables déclare que « Les systèmes vont étendre de manière considérable les réseaux de communications mondiaux disponibles en Afrique, ils apporteront un point de connectivité élevée et un accès à des marchés importants. Ils fourniront également le routage offrant la plus faible latence entre l’Afrique et l’Amérique du Sud »

Il a ajouté que le partenariat avec le Brésil pour la mise en œuvre du centre de données s’est jusqu’à présent révélé très productif. « Nous avons été ravis de participer à la cérémonie de lancement de la construction du centre. Il s’agit d’une tradition brésilienne et nous avons été honorés d’y être conviés ». Parmi les clients qui ont déjà signé au Brésil, citons la municipalité de Fortaleza, Claranet et AmLight.

Le responsable des produits chez Angola Cables, Fabio José, indique qu’il s’agit d’un centre de données de niveau 3, du point de vue du design et de la construction, ce qui assure différents niveaux de contrôles en matière de sécurité, d’humidité et d’environnement, et toutes les précautions préalables nécessaires pour un fonctionnement sûr, efficace et fiable. « Nous sommes en train de créer une passerelle numérique entre les points les plus proches d’Afrique et d’Amérique du Sud ».

La société Angola Cables s’est concentrée sur les 15 États de la Communauté de développement d’Afrique australe (CDAA) et elle s’est établie en tant que principal prestataire de services de télécommunications internationales sur le marché angolais.

Le système WACS — dont Angola Cables est l’une des 11 sociétés partenaires et qui relie Yzerfontein en Afrique du Sud à Londres au Royaume-Uni — est déjà en fonctionnement et contribue dans une large mesure à faciliter les connexions de l’Afrique vers l’Europe et l’Asie.

Source : APO Africa Newsroom

Advertisement

Abonné Magazine

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.