Actus La nouvelle norme « halal » nationale devient effective en Algérie en juin.

La nouvelle norme « halal » nationale devient effective en Algérie en juin.

A partir du mois de juin 2017, l’Algérie va officiellement réglementer la certification « halal » pour les produits alimentaires. Les producteurs et importateurs algériens devront se conformer à ce référentiel rendu obligatoire par un arrêté interministériel. Le mois de juin 2017 marque le démarrage officiel de la certification obligatoire « halal » pour les denrées alimentaires, après la définition de la liste des produits concernés par cette norme.

Cette liste non encore établie et qui s’étendra progressivement, sera prochainement fixée par le Comité national de suivi de la certification et du marquage «halal», présidé par le ministère du Commerce. Seront concernés tous les produits importés et ceux fabriqués localement, mais dont les intrants sont importés. Pour les produits locaux, c’est l’IANOR qui est désigné comme organisme certificateur, alors que pour les produits importés, il appartiendra aux organismes habilités des pays exportateurs reconnus par le Comité national de suivi algérien de délivrer un certificat.

Si les autorités algériennes ont décidé de se doter d’un laboratoire de certification et de normalisation «halal», c’est d’abord pour permettre à l’économie du pays de s’ouvrir davantage. De nombreux pays du Moyen-Orient et de l’Asie du Sud-Est, ayant des échanges commerciaux avec l’Algérie, se sont pour la plupart dotés d’une législation offrant à leurs entreprises la possibilité d’exporter et d’importer des produits «halal». De plus, faute d’une certification, les produits alimentaires algériens ne sont pas exportables vers certains pays musulmans, comme l’Arabie Saoudite.

Source : La Tribune

Advertisement

Abonné Magazine

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.